AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 candy et anthony

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:39

CHAPITRE 11







L'hiver arrivait... Et avec la neige qui recouvrait la ville... Flocons blancs et froids... Ce jour dans la neige et le froid... Candy avait su tout arranger... Candy... tu as su faire renaître le meilleur de moi même j'ai oublié mon orgueil... la rancœur que... l'amertume... Et... Et il avait retrouvé sa mère... Mais pourquoi fallait-il que tu l'aies toujours aimé... que toujours... Sursaut de jalousie, nostalgie d'un passé si récent pourtant... Chasser ces pensées néfastes les laisser là et se concentrer sur l'audition qui l'attendait... Obtenir le rôle, il le fallait il le voulait...






Et maintenant il se donnait totalement à ses répliques, son interprétation... Ce moment il était son personnage... Pourvu qu'ils le prennent... Dès son entrée tout à l'heure Suzanne avait su combien elle l'aimait... c'était arrivé ainsi sans prévenir et ce serait toujours mon Dieu faites qu'il m'aime aussi... bientôt... Il ne la voyait pas il était tout entier dans son rôle... Comme il joue bien et il a l'air si... tout à la fois si lointain, si grave si adulte... sûr de lui... Il est merveilleux... Terry je t'aime je t'aime... Je veux te revoir tous les jours être à tes côtés te soutenir... je veux...

La scène s'était terminée, la décision ne s'était pas fait attendre Terrence Granchester faisait désormais partie de la Compagnie Stratford... Elle le reverrait, demain et tous les autres jours...

Il avait le rôle il était engagé... Eléonor Baker tu as beau être ma mère je te surpasserai ! Le passé cependant voulait l'envahir à nouveau... Mais à quoi bon entretenir des illusions, rêves impossibles... Oui je serai le meilleur dans ce rôle oui je jouerai avec toute mon âme le théâtre c'est mon avenir... Sous le regard de Suzanne il ressortit... La neige tombait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:41

CHAPITRE 12









L'Amérique... Terre à l'horizon qui se rapprochait, se rapprochait... J'y suis, j'y suis arrivée je suis rentrée ! Anthony... Après toutes les péripéties d'un retour si ardemment désiré et enfin réalisé enfin l'Amérique... Là... "Candy ! on arrive on y est c'est l'Amérique !"...






Arrivée chez le capitaine Cookie pris en charge par l'hôpital voisin dès demain chercher du travail... Mais là tout de suite... Candy s'arrêta consulta à nouveau le plan... tout droit puis à droite... traverser la place suivre... Rues animées diligences quelques voitures passants indifférents ou pressés... Mais elle ne voyait rien de tout cela... elle avançait, heureuse... déterminée aussi oui je trouverai du travail ici Anthony et... "Hope Hospital". C'était là... Candy franchit la grille... Anthony Anthony... L'accueil, le couloir, l'ascenseur... à gauche... "N° 63" ... Non ça va on n'entendait rien Mme Elroy ne devait pas être là... Frapper et... "Candy ! ?..." "Anthony !"... C'était merveilleux c'était si... Mais... Pourquoi... est-ce que... "Candy est-ce que..." "Non ne t'en fais pas tout va bien. Mais tu vois je... je ne pouvais pas rester là-bas..." Explications, points de vue partagés... "Alors non si c'est ça être une lady jamais je..." "Tu vois il faut..." Un sens... Que sa vie ait un sens, quelque chose que... Si je pouvais aider... faire quelque chose pour que... Il la regardait, si heureux... soulagé aussi Candy tu vas bien... Et surtout il comprenait elle le savait... "Candy" "Oui Anthony" ... "Tu as eu raison tu sais. Tu ne pouvais pas accepter cela. Je n'aurais jamais imaginé à quel point... Et pourtant... Ecoute aies confiance je sais que tu trouveras ce que tu cherches je sais que tu pourras toujours aider... Tu as toujours aidé les autres, tu es si..." Candy... "Candy Et moi aussi j'y arriverai tu verras on viendra à bout de tous ces principes et... de toute cette injustice... " "Anthony..." Merci Anthony... Comme toujours tu m'as réconfortée tu m'as aidée. Te retrouver après... c'est merveilleux Anthony... Et tu me comprends si bien... "Anthony tu sais je... je crois que... je n'aurais jamais dû laisser la famille décider et... bien sûr le Grand Oncle William a cru bien faire mais... Anthony je suis revenue et je sais maintenant je vais trouver du travail sur New York, en attendant... "Je veux t'aider à guérir vite Anthony... et pas seulement par lettre... et je veux rester avec toi je ne veux plus jamais te quitter plus jamais... "Candy !..." "Tu étais avec moi... pour moi tu as toujours été... Et puis tu sais moi aussi je serais allé en Angleterre dès que... Tu sais je... je suis sûr que cette expérience t'a aidée... je suis sûr que Stair Archi et toi avaient découvert beaucoup de choses que..." Candy je suis heureux je t'aime je t'aime Candy et toi aussi comme avant... oui je sais que oui... "Je voulais te dire... Merci... Anthony tu n'aurais jamais dû... Est-ce que..." "Candy ! ne t'en fais pas. J'ai repris la rééducation... " Béquille à l'appui il fit quelques pas...

suite chapitre 12









"Tu vois... " "J'y arriverai Candy je le veux tellement..." "Anthony..." Larmes silencieuses espoir qui l'envahissait devenant plus encore vérité... Candy regardait Anthony quel bonheur déjà de... Oui j'y crois.... c'est merveilleux Anthony... "Je ne pouvais pas les laisser... Candy C'est tellement injuste Non je ne laisserai personne te traiter ainsi jamais !" ... Anthony... Et l'après midi s'écoulait, heureuse, merveilleuse... Souvenirs, projets, sentiments bonheur si partagés... Présent... huit heures déjà... Il fallait partir. Mais dès demain... et d'ici là peut être... Oui de toute façon je dois trouver rapidement... Le capitaine avait été très gentil de lui offrir l'hospitalité tant que... Mais... Je trouverai !...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:42

CHAPITRE 13





Toujours pas de travail en vue... Chercher chercher encore... jusqu'à ce que... Chasser le découragement qui voulait... Non ! Candy Neige n'abandonne jamais aujourd'hui je... Cookie sortait bientôt une nouvelle petite visite... D'ici ce soir Anthony peut être... Oui il le faut ! ... Pressentiment ? Nécessité ? Volonté d'enrayer cette suite de déceptions... non désolé non... c'était pour aujourd'hui...






... "Alors au revoir Cookie bonne chance et... à bientôt peut être..." ... "Candy... tiens"... Un petit souvenir... échange... la sortie... "Melle André !" ... Le Docteur Johnson qu'est ce que... Son assistante prenait son congé de 15 jours... Son ami le capitaine Neven la lui avait recommandé vivement... Et puis elle venait si souvent voir le jeune garçon... Peut être une vocation ? Mais ce dernier point bien sûr dans l'incertitude le Docteur le garda pour lui... Ne pas influencer... Et puis pour être sûr que il faut connaître... Vraiment... Mais déjà pour ces 15 jours si...






Un emploi... j'ai trouvé ! C'est temporaire oui bien sûr mais... Candy heureuse, confiante soulagée aussi peut dès ce soir là annoncer à Anthony cette première victoire... oui je vais pouvoir faire quelque chose, ma vie va... et surtout... surtout je peux rester à New York... Avec toi Anthony... Dès ce soir là aussi des lettres partirent pour l'Angleterre et pour la maison Pony... Et toi Terry où es tu ?... J'aurais voulu... Peut être à New York aussi si... si je savais où... Oui je sais bien maintenant que... Mais avec le temps... Et je voudrais tant te revoir pour.... pour... Cela ne peut pas finir ainsi... Terry tu seras un grand acteur je le sais j'en suis sûre le plus grand de tous... Pardonne moi si...





Lettres postées, installation pour la quinzaine à l'hôpital même, pensées, souvenirs, espoirs, impressions, nostalgie, affection... La nuit avait été courte et déjà le matin se levait sur cette nouvelle expérience... c'était maintenant, là tout de suite... Oui !...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:44

CHAPITRE 14








La clinique était petite oui mais il y avait de quoi faire... deux ou trois malades dans la grande salle... Consultations sur place et à domicile... Tournées... Le bonheur d'aider essayer de soulager de... cette chaleur qui se dégageait de... contacts humains... se sentir utile, aimée aussi, appréciée... tenter de vaincre la souffrance combattre... tous ces gens, tous ces malades je les aime ils comptent sur moi... je... je suis heureuse... Pansements, température ne pleure pas c'est rien ça va passer... la fièvre tombe d'ici quelques jours vous pourrez... allons courage il ne faut pas...

Et le soir tombé sa journée terminée... "Candy !" Anthony lui souriait, heureux. "Anthony je j'ai..." l'émotion le bonheur... la surexcitation aussi... "j'ai trouvé du travail c'est merveilleux Anthony je vais pouvoir rester et..." "Candy !" "Candy je suis si heureux c'est..." "Tu sais c'est que pour 15 jours mais..." ... Explications, détails de sa journée, impressions ressenties... bonheur partagé... Je sais ! Ça y est je... "Anthony..." ... "Je sais maintenant que je serai infirmière. ces gens tu vois j'ai été si heureuse de... enfin je veux faire quelque chose... Toute cette souffrance... cet espoir aussi de..." Candy..." Candy... je suis sûr que tu seras une merveilleuse infirmière. Tu es formidable tu penses toujours aux autres... "tu es si... Anthony... si je pouvais travailler ici je pourrais... Est-ce que... Comment... "Candy..." "Ne t'en fais pas. Tu sais je... Regarde... Hier j'ai pu traverser l'allée là-bas... Et je ne vais pas m'arrêter là tu sais !..." ... Le parc scintillant sous la neige... l'allée dégagée, lumineuse... oui... "Anthony..." Oui... cette expression heureuse, certaine de... D'ici quelques mois... Peut être avec le printemps ?... ou l'été ? ... Jeudi c'est mon jour de repos on ira dans le parc... Inès lui avait bien dit aussi que... on va y arriver... L'heure passait... il fallait partir... Demain... Tramway, retour à la clinique.
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:46

CHAPITRE 15







Le matin sur la ville, un soleil naissant sur la neige... Terry franchit la porte de l'hôpital, traversa le hall monta à l'étage longea le corridor... Après tout est-ce que... Hésitation fugitive... La situation n'était elle pas... Non il s'était promis de revenir... Allons autant le reconnaître je... Refusant d'aller plus avant dans ses réflexions Terry gagna le N° 63...

"Terry"... Cependant la glace était encore là... un peu brisée peut être mais...

Etre là dans cette chambre d'hôpital il n'aurait jamais pensé... Si tu ne l'avais pas aimé Candy peut être... Mais non tout ça c'était le passé à quoi bon revenir... Et malgré tout... malgré tout quelque part il lui était sympathique... Mais...

Terry... merci d'être venu merci pour tout... Qui sait un jour peut être...

Il allait mieux oui...

Il avait un rôle à Broadway... La Cie Stratford... Il venait de trouver un appartement...

"Terry..." "oui" "Candy est rentrée. Elle aurait voulu vous voir... Mais elle ne savait pas où..." ... "Elle... Je crois qu'elle vous aime beaucoup et..."

Candy ! on aurait pu être heureux si... si... Ce moment à nouveau Anthony lui fut insupportable... Mais qu'est-ce que je suis venu faire ici !? ... Amertume, incompréhension... et de sa présence... Très vite la jalousie reprenait le dessus... et pourquoi chercher à... C'était trop proche encore... trop...

"Je... je lui dirai que vous êtes à Broadway..."

Candy je... pardonne moi j'ai... j'ai si peur quelquefois... Tu m'aimeras toujours n'est ce pas... Candy...

"excusez moi. Je dois y aller." Pourquoi était-il venu... Non c'était plus que... La porte, sortir. Je n'aurais jamais dû venir. Marcher, marcher, marcher... Souvenirs... Souvenirs... Souvenirs...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:47

CHAPITRE 16





Des heures la journée qu'il errait... ici... là... dans la ville... Broadway à nouveau... son immeuble... là-bas... fatigue ? habitude ? instinct de survie ? ... fatigué. Fatigué de marcher, de... de penser... les souvenirs pourtant... Ils... Non ! ... Non c'est fini. C'est fini et je vais vivre ma vie ma carrière ma passion du rôle je... le collège la "fausse colline de Pony" ... et le jardin zoologique... l'Ecosse... Souvenirs, souvenirs souvenirs pourtant... Mon appartement à deux pas... me reprendre laisser tout cela. Candy ! ... "Terry je..." "Je voulais te dire..." ... "Mais qu'est ce que tu fais là ? Pourquoi es-tu revenue ?" ... "Je... j'aurais voulu te dire..." Terry... Je t'aime beaucoup ! J'ai tant... tant d'affection pour toi... si on pouvait être amis... je voudrais... je voudrais... "Me dire quoi ? Me remercier peut être ?" Rire défensif, colère du désespoir, passion entrevue réprimée jusqu'au bord de l'hystérie... mais impossible de se maîtriser... impossible... c'était comme un autre lui-même qui... Amer, fatigué, en rage il ne pouvait rien y faire... Et l'ironie de jouer elle aussi... "Melle Candy Neige André sera toujours redevable à Mr Granchester de son sacrifice grandiose... éternellement... qu'il en soit ainsi !" Sèche, passagère, acide, insoupçonnée. "Va t'en !" Terry... non... "Ça me fait trop de mal tu ne comprends donc pas... Va t'en. Va t'en..." Tout ce qu'il pouvait crier, articuler... Larmes dans ses yeux. Figée d'abord... puis tout son être secoué, atteint... Course éperdue, trébuchant dans la neige... Je n'y vois plus rien je... Terry... Terry... Je... Pardonne moi... Et aussi d'être venue... Je n'avais pas... j'aurais dû savoir... Pardonne moi !... Aveuglée totalement maintenant elle se retrouvait à terre... Le courage de se relever, la volonté... larmes... trébucher encore... Allons Candy il faut... Rentrer...



Le sofa étreindre le coussin, l'étouffer, le serrer, le serrer... Appartement gelé froid j'ai froid... Vide, calme, désarroi... larmes non contenues, maîtrise du chagrin... L'hystérie, la colère le quittait... Il se sentait aussi mal, bien plus mal... Candy... Comment ai-je pu... remords étouffants, oppression sincère... Candy ! ... La porte claqua, l'escalier dégringola... Courir courir dévaler la rue, l'avenue... Courir... Là-bas... Il l'aidait à se relever... "Pardonne moi !" ... "Terry je... je ne voulais pas... C'était... j'aurais voulu qu'on soit amis. Je... Je t'aime beaucoup..." ... Candy ! si innocente si spontanée si généreuse... Je t'aime et toi... toi... La nuit était là tout à fait maintenant, le vent se levait... "Je te raccompagne"... Dernières larmes, calmes douces à présent... Entente retrouvée... Cependant... Cependant... Je voudrais pouvoir te dire... mais il n'en trouvait pas la force trop attaché à la vérité peut être. Mais... Mais... elle était si triste... "Candy ?" "..." "J'essaierai" Mais... Tentative de lui sourire à travers ses larmes... "Terry..." ... Le tramway arrivait... Il l'aida à monter... Le véhicule s'ébranla...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:48

CHAPITRE 17





Ce soir... mon remplacement... Mais je sais maintenant... si seulement... "Candy ! Une lettre pour vous"... Melle Pony Soeur Maria est ce que... oh si... "J'ai écrit à mon amie Mary jane...
... Oui ! "Elle sera très heureuse de t'accueillir dans son école" Les mots magiques, merveilleux étaient toujours là... c'était... c'était... "Les enfants vont très bien et pensent beaucoup à toi... "Les enfants... Aux vacances d'été peut-être... si Anthony... Mais il était temps maintenant de commencer cette dernière journée... Infirmière... Oui j'y arriverai... "elle sera très heureuse de t'accueillir... "Les mots dansaient. Bonheur... espoir... inquiétude ? Et si... Mais non tout allait bien se passer...



Et voilà ! Ca y était... Admise à l'Hôpital Joseph... Flany... Pourquoi... Enfin peut-être... Allons on verrait bien... Je réussirai à l'examen et... Arrêt du tramway... Anthony je m'occuperai de toi je saurai mieux... Le couloir l'ascenseur... "Candy !" Candy... "Anthony ! Anthony j'ai réussi ça y est je suis stagiaire !" Candy...resplendissante rayonnante... Candy... Je suis si heureux pour toi... C'est merveilleux Candy... Anthony je suis si heureuse... Anthony...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:49

CHAPITRE 18







Ces quelques semaines avaient passé si vite... les malades... Melle s'il vous plaît... Les enfants... Candy tu nous lis une histoire... Candy... Candy... Vite le cours... "tête de linotte !" "Melle la directrice ?" "Une lettre pour vous. D'Angleterre". L'arbre près de la fenêtre vite... la branche... Alistair, Archibald, Annie et Patricia quand... Mais... ce bruit... C'était tombé là-bas... Un ballon... c'était... non ce n'est pas... Si ! Alistair Archibald ! ... Candy courait vers le ballon à terre... s'élançait vers ses cousins... "Alistair Archibald !" "Candy !" Discussion animée, retrouvailles. Emotion, Bonheur. Ils étaient si heureux. D'être là, si heureux de se retrouver. Soulagés aussi. La guerre... Oui Annie allait rentrer aussi... ils étaient en banlieue juste quelques kilomètres une des demeures ancestrales de la famille... Ils venaient d'arriver, ce matin... Bientôt l'heure des visites on va voir Anthony... Le temps de réparer une déchirure heureusement sans gravité"... Mais tout de même il fallait...Et oui les inventions d'Alistair comme toujours... Anthony... Depuis... Ils étaient si heureux qu'il aille mieux, que... Anthony... Courir ensemble tous trois retrouver leurs jeux leurs chevauchées leur complicité surtout leur... mais cela jamais... ils l'avaient toujours eu... Et d'ici... "Tu viens avec nous Candy ?" "Ali peut être Candy..." Oui elle avait cours là, et puis la pratique juste après... "Tu vois tu n'aurais pas dû" "Mais non voyons c'est pas grave j'irai ce soir j'y vais tous les soirs vous savez ne t'en fais pas Ali..." Et puis jeudi c'était son jour de congé... Ils iraient tous les trois oui ce serait tellement... ce serait formidable !... "Candy !" "Oui Melle la directrice"... trois minutes de retard... Il fallait y aller... oh tant pis... cette fois c'était si... Archi Ali on ne s'était pas vu depuis... je suis si heureuse... Et toi aussi Annie bientôt... Rêves, souvenirs récents plus anciens présent si... Le cours se déroulait pourtant... Allons faire quand même son possible pour l'écouter... C'était important... Mais...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:51

CHAPITRE 19







"Hope Hospital". C'était là. Ce jour où... Bien plus d'un an déjà... Si loin... Mais... Couloir... Ascenseur... Et maintenant... L'instant se rapprochait... Quel bonheur de... N° 63... Archi frappa... "Oui" Sa voix... depuis... "Stair Archi !" "Anthony !" Se retrouver après... Cela faisait si longtemps... Un an et demi oui mais... Maintenant... Maintenant... On récupérera la voiture je la perfectionnerai et... Au besoin on la cachera... On reviendra ici Stair et moi de gré ou de force elle... Et jeudi on viendra tous les trois... Stair Archi ils avaient toujours été ensemble ils avaient toujours été si... Nous trois... à nouveau... c'est... Le bonheur irradiait leurs visages, l'émotion était si forte... Lakewood... Toute leur enfance qu'ils voulaient préserver... retrouver... Portails cabane complicité rires courses jeux... Mais Anthony... Non grâce au ciel il avait l'air bien mieux... "On est venu en ballon. Mais les inventions d'Alistair tu sais ce que c'est..." Enfin la réparation de fortune tiendrait bien pour cette fois... "Mais la prochaine fois j'aurai réparé la voiture. Et jeudi on viendra avec Candy". Anthony en avait presque les larmes aux yeux. Et les deux cousins n'en étaient pas loin... Surexcitation aussi sans doute qui... Comment vas tu ? Est-ce que... bientôt... Anthony se leva, soutenu par ses béquilles, fit le tour de la pièce... "Vous voyez je vais beaucoup mieux. L'après-midi je peux même me promener dans le parc..." Il prenait l'ascenseur dans le fauteuil, gagnait ainsi l'allée et puis... Il faisait justement beau, soleil d'un printemps naissant... Ils descendirent... Soutenu Anthony avança un peu sous les ormes... Oui il allait y arriver oui leur passé serait aussi leur avenir... La journée s'avançait il regagna le fauteuil ils remontèrent... Et en Angleterre est-ce qu'en Europe...? Oui la guerre faisait rage ils avaient été si heureux de partir... "Anthony c'est une véritable prison tu sais..." "Oui c'est tout à fait ça Alistair n'exagère pas pour une fois..." Oui il avait bien vu lui-même comment... cette femme... Tant d'incompréhension entraînant tant de... Enfin ils avaient pu sauver Candy c'était l'essentiel oui c'était ça l'important... Terry... Comment... J'espère que... Mais... Mais... On est passé voir Candy tout à l'heure tu sais elle a vraiment l'air d'une infirmière maintenant..." "Oui elle est formidable hein ! et son uniforme lui va si bien..." Candy ! ... Sourire et larmes à ses yeux... Je l'aime tant... Candy... Oui... tu m'aimeras toujours... Je sais que... Candy... Tu t'occupes de moi tu... Merveilleuse Candy... Un jour... Ses rêves le submergeaient à nouveau... L'heure avançait... Le temps de rentrer sur la banlieue... Et puis reprendre le ballon dans le parc tant que le vent était favorable... Sans quoi à pied ça faisait quand même dix kilomètres par là... Deux heures au moins d'un bon pas... Non il fallait y aller... Mais on revient dès que la voiture... Oui à bientôt... Archi Ali les revoir là, et si souvent maintenant c'est c'est... Anthony tu vas mieux et bientôt... c'est formidable... et on a passé une si merveilleuse journée... Et tant d'autres suivraient...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 22:52

CHAPITRE 20






Tout avait été si... Et en l'espace de... Tant de choses cependant... Ste Johanna... Tous ces couloirs... C'était si grand... Ste Johanna les techniques les plus évoluées face à la guerre... Infirmière militaire ? non... Anthony j'aurai mon diplôme je serai infirmière et... Non plus jamais je ne te quitterai plus jamais... Si... Si je n'étais pas une petite stagiaire j'aurais pu... La guerre... Alistair Archibald Annie Patricia heureusement que... Annie... Patricia... Les revoir avait été si...Et il y avait eu ces trois jours... La petite maison leurs baignades souvenirs retrouvés visites à Anthony... Stair s'était surpassé la voiture... Michaël... La guerre peut être je... Non... Non... et puis ici aussi il y a des malades et... et... C'est ici que je veux rester !... Avec toi Anthony... Réussir mon examen et... Et toi Terry ? ... La pièce comment.... ? C'était dans quelques jours que... Oui ce samedi... Depuis ce jour où... Mais on se reverra j'en suis sûre oui... et j'espère que... Le sourire qu'il avait tenté de... "J'essaierai"... Terry... Je voudrais tant qu'un jour tu... Si tu pouvais... Si bouleversé si triste ce jour là... Mais peut être un jour peut être... J'irai voir la pièce samedi... Et puis... Et puis un jour... "J'essaierai" tu essais quand même de me réconforter, toujours... Oh c'est... c'est si injuste... Non ! ... Je ne veux pas que... Un timide soleil finissant tentait encore d'inonder cette fin d'après-midi... Descente du tramway... Suivre la rue animée... Mais c'est ma voiture de Stair... Ils ont pu rester plus tard aujourd'hui alors... Peut être Annie et Patricia... Depuis ces trois jours on n'a pas eu l'occasion de... Là devant la voiture... "Le roi Lear"... Terry... Il faut que tu sois heureux... que tu oublies... "J'essaierai" on sera amis un jour n'est-ce pas et... et... "Candy !" Ils étaient tous là, Stair, Archi, Annie Patricia...et toi Anthony... Candy... qu'est ce que tu as... quelquefois tu es si... tu es triste à cause de... oui... c'est pour... Candy... je... je voudrais que... Pardonne moi aussi Terry mais... je... j'aime Candy... de toutes mes forces... je l'ai toujours aimée depuis toujours depuis... depuis... ses yeux... regard triste et... Non ! ... Retrouver le sourire... Essayer de... Et puis...Anthony je... je t'aime tant... Oh pourquoi... Soutenu par Archi et Stair quelques pas à nouveau... Anthony... Tu vas bien mieux et je... Candy lui souriait, et c'était si vrai si sincère... Oui elle l'aimait... Oui Anthony je t'aime... J'aime Anthony... Stair, Archi, Patty, Annie... Anthony... Anthony... Instants de bonheur... Je suis heureuse... Oui mais... si... si... Terry sois heureux aussi je t'en prie il le faut ! ... Rires, discussions animées. Ils avaient pu rester plus tard ce sir c'était exceptionnel... La grand Tante était sortie... "On pourra te ramener Candy..." Et la soirée se poursuivit... C'était merveilleux de se retrouver à nouveau... Elle se terminait bientôt cependant... Mais en ces instants le bonheur retrouvé était là... Et avec la certitude revenue qu'un jour... un jour... proche ? oui sans doute... tout...
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Schtroumpf Céleste
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Mer 8 Mar 2006 - 23:32

C' est impressionnant ! ye9 Tu as beaucoup de talent, c' est très bien écrit. J' ai bien aimé cette façon de raconter l' histoire, il y a beaucoup d' émotion, on peut ressentir parfaitement ce que vivent les personnages. Si Anthony avait survécu, tout aurait été différent et c' était craquant cette pointe de jalousie envers Terry.
Bravo ! :STO
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
piu
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Jeu 28 Déc 2006 - 16:03

ouah ! bravo pour tous ces chapitres !
j'adore Candy et je préférais aussi le couple Candy/Anthony mais il faut avouer que si la série a eu autant de succès c'est aussi parce-que dans l'histoire de Candy, on s'apperçoit que la vie n'est pas forcément facile et que tout peut arriver à n'importe quel moment, ce qui donne un certain réalisme et c'est ce qui est émouvant (bon je dis pas que les gentilles princes blonds aux yeux bleus avec une rose à la main c'est réaliste mais bon ...)
Revenir en haut Aller en bas
helio
Administratrice
avatar


MessageSujet: Re: candy et anthony   Jeu 28 Déc 2006 - 21:43

Citation :
bon je dis pas que les gentilles princes blonds aux yeux bleus avec une rose à la main c'est réaliste mais bon

Ho la la ne nous casse pas nos espoirs rir4
Revenir en haut Aller en bas
Gambit
Petit Schtroumpf



MessageSujet: Re: candy et anthony   Sam 20 Jan 2007 - 16:58

Franchement :F B R A V O :F pour cette fabuleuse petite histoire !!!
Grace a toi, j'ai pu revivre quelques moments avec Anthony juip2
Je me suis régalé !! sdbg
Mais quand je me suis arrivé au dernier chapitre, je me suis dit " AU NOOON !!!!!!!!! "
Mais bon fallais que je mi attende de toute façon
en tout cas merci beaucoup !!! Clin d
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 21   Mar 15 Jan 2019 - 17:21

CHAPITRE 21

Terry... Malgré tout elle y était arrivée elle assistait à la pièce... Un jour peut-être... Le jeu était remarquable... prenant... Un imaginaire si proche... La réalité pourtant c'était...

*"Vous vouliez lui faire don de la meilleure part de votre royaume, vous ne trouviez pas de mot assez fort pour vanter sa beauté..."*

... A nouveau elle se retrouvait prise par le jeu... Et heureuse de l'être... Subjuguée, émerveillée... Il était son personnage... Le cousin du roi... soutenant Cornélia... Oui tu es vraiment... Terry oublie moi... si... j'ai peut-être eu tort l'autre jour de... Peut-être demandait-elle l'impossible ?... Pourtant si...

*"Et voilà que soudain tout est changé bouleversé! Comment l'amour peut-il distiller semblable poison?!..."*

... Les larmes s'écoulaient toujours, silencieuses... envahissantes maintenant... sanglots qui la secouaient... une douce émotion cependant... Le bonheur d'être là de pouvoir voir jouer du 3ème balcon celui pour lequel elle conserverait toujours une amitié, un attachement si... je suis heureuse d'avoir pu venir Terry, de pouvoir te voir jouer... Le jeu était si poignant si... magique...

Ce mouchoir... son mouchoir... et même s'il voulait s'en défendre... le voulait-il vraiment ?... mais maintenant... maintenant il savait quelque part il comprenait que... oui quelque part il savait... mais... "J'essaierai" avait-il dit... Mais pour l'instant... pour l'instant il ne se sentait pas en mesure de... pas en mesure de... non de quoi que ce soit...

*"TERRY ! où vas-tu ?!"*

... Et Suzanne... Elisa... Tous ces gens qui... Echapper à tout... à ses pensées surtout à... Toutes ces simagrées... hypocrisie... jalousie... Suzanne, sa sollicitude son empressement constant... elle semble s'attacher de plus en plus à moi... Et moi je ne... je ne... fuite en avant... mais échapper à lui-même le pouvait-il ?

Il se retrouvait devant chez lui maintenant... Oui je jouerai avec toute mon âme oui j'aime le théâtre et j'y vouerai ma vie... Merci pour tout Candy.
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 22   Mar 15 Jan 2019 - 17:22

CHAPITRE 22

Albert... Amnésique... Cette nuit où... S'il n'avait pas été là... Le parc zoologique Londres... Ce besoin d'être compris d'être aimé... tel qu'il était pour lui-même... Albert avait... Ils étaient égaux, complices... amis... vraiment...

"Albert est ici, à l'hôpital" "Il a perdu la mémoire".

.. La chambre zéro... Enfin. Pas si facile à trouver seul... Mais il n'aurait pu demander qu'à Candy et il ne l'avait pas vue... Et inutile d'attirer l'attention... Surtout pas...

"On l'a mis dans la chambre zéro..."

... Frapper, entrer... Albert était là, dans le fauteuil près de la fenêtre... Un peu pâle mais...

"Albert..."

"Terry ?"

"Oui".

Mais comment...

"Candy m'a dit que vous viendriez... elle m'a raconté..."

Il avait voulu se souvenir il avait voulu... mais... mais... Non... C'était...

Albert... si fort d'habitude si solide si... Toujours à réconforter, à soutenir... stable pondéré et maintenant... il ne peut pas... Non c'était... Il faut qu'il retrouve son passé !... Albert là si effondré si... accablé... C'était à faire mal c'était... non... Il parla, se voulant encourageant, souriant... avoir confiance... redonner confiance... Ils parlèrent longtemps le parc zoologique, Londres... Toute la force de leur amitié rejaillissait, renaissait pour lui au fil des moments écoulés... pour un instant sa gaieté revenait... et sa joie de vivre sa convivialité... Il retrouvait Albert... Et lui se "découvrait" comme il avait dû être, comme il était... Rires, amitié "retrouvée", avant même la mémoire... Cette paix qu'il ressentait alors en ces instants cette entente elle serait là à sa visite suivante, elle serait toujours là... Cela il le savait quelque part... Et quelque part Albert aussi... même amnésique...

Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 23   Mar 15 Jan 2019 - 17:24

CHAPITRE 23

Une maison ! Une maison où elle allait pouvoir soigner Albert... Ca y était, c'était vrai ils auraient emménagé ce soir... Albert, Mr Albert, vous retrouverez la mémoire... Je vous aiderai, je... Et maintenant ils gagnaient tous l'hôpital, Alistair au volant... Anthony sortirait bientôt... encore quelques jours... encore quelques jours et cette mauvaise chute ne serait plus qu'un souvenir avait dit le médecin... Anthony... Mais maintenant Albert... Non pas de découragement vous retrouverez la mémoire Albert, on fera tout pour ça... La guerre... Combien de victimes allait-elle encore faire... Combien de détresse laisserait-elle derrière elle... Si... Katherine... Et vous Flanny est-ce que... Et Michael... Et...

"Candy, ça ne va pas ?"

"Si si ça va Albert je... ne vous en faites pas. Ce n'était rien. Je... je réfléchissais..."

... Bref silence...

La guerre c'est si... La guerre...oui... Elle finirait bien un jour cette guerre... Et dire que c'est à cause d'elle que... que... mon passé... Qui suis-je ? Qui ai-je été ?... Je voudrais... Candy... me souviendrai-je un jour?... Vous, Archibald ,Alistair, Anthony, Terry... Lakewood, Londres... Tout ce passé que vous avez fait revivre pour moi... Je voudrais me souvenir... me souvenir de vous, de vous tous... et de... de tout... de ce que j'étais... de... Qui suis-je donc ? Qui ?

Albert... Vous retrouverez la mémoire ayez confiance Albert... Je vous aiderai on vous aidera...

Une affiche sur le mur... "Roméo et Juliette" "Terrence Granchester, Suzanna Marlow"... La 1ère... c'était pour bientôt... Terry... Comment vas-tu ? J'espère que... Anthony serait sorti, ils iraient tous voir la pièce... Terry... l'attachement était resté le même, il serait toujours là... Terry... Je sais qu'un jour on pourra être amis, je le sais... Je voudrais te revoir... que tu puisses me dire que...

La voiture s'arrêtait. Ils étaient à l'entrée. Ascenseur, couloir...

"Albert !" Anthony s'avançait heureux... Anthony... Oui presque guéri maintenant... oui... dans quelques jours... De vous aussi je voudrais me souvenir... Cet accident... Mais tout va bien maintenant grâce à Dieu... Candy lui en avait tant parlé, aussi c'était comme si... Tous, Archibald, Alistair, il avait comme l'impression de les connaître ainsi... Terry, aussi... La vue de l'affiche avait "réveillé" des récits que Candy... Anthony lui souriait, lui parlait... Lui, il le connaissait... Je voudrais me souvenir... Je vous remercie tous... Merci Candy... Avec votre aide je veux croire qu'un jour...

Cependant Archi, Ali, Candy entouraient eux-aussi Anthony... Oh Anthony... Tu as réussi... On a réussi...

Inès entrait et "confirmait" une sortie prochaine... Anthony... Anthony... Candy... Image de bonheur, merveilleuse fin d'après-midi...

Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 24   Mar 15 Jan 2019 - 17:26

CHAPITRE 24

Les 1ers chants à sa fenêtre, les tous 1ers rayons d'une chaude, si merveilleuse journée ! Aujourd'hui ! C'est aujourd'hui qu'Anthony...

Leur conversation de la veille, l'espoir de ces dernières semaines changé en certitude

"Candy ! Oh Candy ! Je sors demain. J'y suis arrivé, Candy, je... Je suis..."

De son fauteuil il était accouru vers elle, elle rayonnante, à cet instant au summum du bonheur s'était élancée elle aussi...

"Oh Anthony !"

Oui ,ce vers quoi ils avaient tendu, tous ces mois d'attente, de lutte, de courage, de certitude voulue, tout ce à quoi ils avaient rêvé enfin s'accomplissait : Anthony tu marches comme avant... oh Anthony je suis si heureuse... c'est merveilleux...

Larmes... Etreinte si chaleureuse, affectueuse... tendresse infinie fraîcheur d'un attachement si vrai, si pur, si partagé... Anthony... Candy...

De retour, elle avait partagé avec Albert cette joie, ce bonheur qui les touchait tout deux, qui les touchait tous, eux qui aimaient tant Anthony... Archi, Stair, Annie et Patty étaient passés... La soirée s'était déroulée, terminée comme un rêve... Guéri... Anthony est guéri... Anthony...

Son esprit, son âme, tout son être empli de cet "hier soir" merveilleux, de ce bonheur qui débordait... débordait... emplissant à nouveau de larmes ses yeux rayonnants, et de gaieté de fraîcheur, d'insouciance... Légère, aérienne, elle gagnait l'hôpital comme sur un nuage... Hors du temps, de l'espace, de tout... Anthony... Anthony est guéri ! guéri !... complètement... totalement... Anthony est guéri ! Anthony... Anthony qui tout à l'heure allait enfin sortir, enfin connaître la fin de... revivre !... Elle avait demandé ces quelques heures ce matin tous avaient été si contents pour elle là-bas... Partie très tôt - Allez y d'abord, Candy, Archibald, et Alistair passeraient le prendre, c'était mieux ainsi il préférait ainsi oui avait insisté Albert - elle avait laissé là le tramway...

C'était si bon, si merveilleux d'avancer dans le soleil... l'absolu... l'éternité... Anthony... Anthony marche comme avant... Anthony... L'hôpital. L'entrée. Le couloir. La porte.

"Candy !"

"Anthony !"

Oui... Oui c'était bien comme la veille... Je n'ai pas rêvé... C'est.. C'est merveilleux... Anthony... Anthony...

Candy !... Candy... J'y suis arrivé tu vois ça y est on a gagné on y est arrivé... Oh Candy je t'aime Candy je t'aime tant... rien ne nous séparera jamais... On a réussi...

"Anthony ! Candy !"

Archi, Ali, Patty et Annie arrivaient eux aussi... Joie partagée, rires... Ce bonheur, cette joie même la Grand Tante dont l'entrée tout à l'heure s'était voulue si majestueuse, hautaine, distante, n'avait pu ne pas les comprendre, en ressentant elle-même tant de signes intérieurs... Pour les extériorisations et autres manifestations indignes de leur rang, indignes des André, l'annonce seule de son arrivée avait suffi à y couper suffisamment court en quelque sorte... Et le bonheur du moment fit laisser temporairement de côté les problèmes possibles... Nul doute aussi que le départ volontaire de Candy et d'Albert avant son arrivée - mieux valait éviter tout heurt et aujourd'hui plus que jamais elle le pensait sincèrement Albert également : elle aussi de par les récits de chacun il voyait comment... - n'y avait certainement pas peu contribué...

Il aurait voulu qu'elle reste, elle était toujours une André. Il dirait à Grand-Tante que il lui expliquerait... Mais elle était partie... Douce légère compréhensive mais décidée... Ta Grand-Tante t'aime beaucoup Anthony ne te fâche pas avec elle à cause de moi... Oui c'était probablement ce qui risquait de se produire aujourd'hui si... Il y avait la voiture ils viendraient bientôt... Et le surlendemain était un jeudi... Toute la journée... Déjà ces merveilleuses perspectives les envahissaient, mettant au second plan tout autre préoccupation... Anthony remarche vraiment... Anthony... Anthony... Elle marchait heureuse, souriante, ravie... vers la suite de sa journée, vers son avenir, son bonheur présent et futur, vers... A la fenêtre il la regardait s'éloigner... Candy... Je t'aime... On y arrivera. Et un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 25   Mar 15 Jan 2019 - 17:27

CHAPITRE 25

Ce jeudi là avait été merveilleux, idéal... Un de ces jours que l'on n'oublie jamais... Debout très tôt devançant la voiture, quittant la banlieue, elle s'était retrouvée sur le sentier doucement enneigé... Tendres reflets d'un matin de printemps encore hivernal... Elle avançait heureuse, pour l'heure insouciante, légère, délivrée... Anthony... Anthony...

"Candy !"

Il lui souriait, il l'appelait... Ils étaient là tous trois comme avant comme...

"Candy ! Oh Candy"

la voiture s'était arrêtée... A nouveau ils s'étaient retrouvés... Oui ce serait pour toujours... Oui un jour... Ils avaient presque regagné la demeure... Moments intenses, chaleureux, tendres... Bonheur absolu... si partagé... Ils avaient retrouvé leurs merveilleuses chevauchées, tout leur passé, il lui avait montré la nouvelle roseraie que déjà il s'occupait à faire naître...

Aux écuries son cheval blanc le retrouvait comme autrefois... Il lui avait manqué, ils l'avaient ramené... Ils étaient partis à l'aube... Le bonheur de sa guérison avait empêché la Grand Tante de s'interposer réellement devant le fait accompli... Elle en avait bien appelé au médecin elle ne comprenait pas elle réprouvait cette audace cette indépendance... Mais le médecin avait exprimé son accord il était maintenant tout à fait rétabli et tout ce qui pouvait l'aider à revivre... Et son air heureux à caresser le cheval blanc... Elle était partie...

Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 26   Mar 15 Jan 2019 - 17:28

CHAPITRE 26

La neige de ces derniers jours persistait encore le soleil revenait pourtant quelquefois par intermittence, nouveau signe d'un printemps commencé... Lumière dorée, chaude veloutée irradiant cet instant la chambre mais... mais... à quoi bon... J'ai froid... j'ai froid... Pourquoi... Non !... Je veux jouer, je veux vivre, je veux marcher... Je veux... Terry ! Aime-moi ! je t'aime, Terry je... Pourquoi ?... Pourquoi ne peux-tu pas m'aimer ?... Sanglots qui la gagnaient, la secouaient maintenant... L'enserraient, l'étouffaient... je t'aime !... Les images défilaient, douleur de souvenirs si récents... Suzanne revivait tout par bribes... par espérances déçues... jusqu'à... Le médecin avait dit qu'elle ne pourrait peut-être plus... Mais pour Terry elle aurait fait bien plus si... elle aurait fait n'importe quoi !... Mais... Il venait chaque soir, il lui apportait des fleurs, il parlait avec elle, il tentait de la réconforter... mais... mais... Il se sentait responsable, il ne l'aimait toujours pas, il ne l'aimerait jamais, elle le sentait le savait bien elle savait, malgré elle... Tant pis elle se contenterait de... de... Larmes plus lentes, saccades, répit... Désespoir... résignation... Et toujours ce froid... frissons... La représentation commencerait bientôt sans doute... Juliette ! Elle avait tant travaillé ce rôle, elle était Juliette, elle aurait tant voulu... Non... Je ne suis plus rien maintenant je ne suis... Terry... Il ne l'aimerait jamais elle n'était qu'un poids pour lui, pour elle-même pour... Tu ne m'aimes pas et tu devras... et moi... elle ne pourrait plus marcher, elle ne serait à jamais qu'une entrave que... sa carrière brisée... sa pitié son sacrifice... Non ce n'était plus la peine... Non... Mieux valait...

Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 27   Mar 15 Jan 2019 - 17:29

CHAPITRE 27

Il avait dû la laisser pour aller jouer... La 1ère c'était là tout à l'heure et pour eux cela passait avant tout. Jouer la pièce que la représentation ait lieu et qu'elle soit un succès voilà tout ce qui comptait. Ils avaient trouvé Karen elle savait le rôle et elle le jouerait bien. Que Suzanne fût cloîtrée sur un lit d'hôpital que son mental fût si fortement atteint qu'elle en risquât de rester invalide que sa carrière pût en être brisée quelle importance ? Karen était là, Terrence aussi et il fallait que la pièce fût un succès elle le serait. Rideau. Karen exultait. Terry écoeuré s'entendait répéter les dernières répliques... Il le fallait pourtant mais... Le metteur en scène se démenait, les derniers "détails" étaient mis en place..

Terminé. Regagner sa loge... Refermer la porte... Seul. Suzanne... Mais lui... Non il ne pourrait jamais... Je ne peux pas Suzanne je sais bien que jamais... Mais elle avait tout sacrifié pour lui il ne pouvait pas... *"Terrence Pensez à elle qui vous a sauvé la vie !"*... *"Votre devoir est de vous consacrer à elle aussi longtemps que vous vivrez !"* Les poings serrés le visage durci... mais il savait. Il savait qu'elle avait raison. Il savait qu'il aurait beau faire le sens de ces paroles coïncidait avec sa conscience... Il ne pouvait pas... Il se sentait fini... N'était-il plus rien ? Sa vie ne lui appartenait elle plus ?... Non si... Un (ultime ?) sursaut d'espoir... Peut-être Suzanne s'en sortirait-elle Mon dieu si elle guérissait si... Non. Les médecins l'avaient bien dit ses chances étaient... Alors ? Espérer un miracle ?...

On frappait "Entrez !" Il se retourna... Anthony, Alistair et Archibald étaient là.

Il y avait un spécialiste lui il pourrait peut-être guérir Suzanne. Oui il le pourrait certainement... Ils l'avaient rencontré à Lakewood autrefois c'était au cours d'une de leurs chevauchées à travers bois jusque bien au delà du domaine... Les moindres détails se concrétisaient pour eux au fur et à mesure de leur récit... Egarés enivrés par leur folle course ils l'avaient rencontré... Un bâtiment blanc. L'air accueillant, propre, discret. Quelques fleurs alentours un petit parc ombragé, charmant, secret... Il était à peine plus âgé qu'eux 3,4 ans peut-être... Mais la jeune infirmière leur avait affirmé son talent il serait il était déjà un merveilleux spécialiste...

Mais non... C'était juste... Il avait toujours voulu...

Il dépassait son temps et surtout il était trop jeune... Difficilement accepté...

L'après-midi avait passé il avait fallu rentrer ils leur avaient indiqué le chemin...

"Voilà Terry on a pensé que ce spécialiste pourrait peut-être... Alors on est venu t'en parler..." Etait-ce possible ? C'était un peu comme un conte, irréel, en lequel il n'osait encore espérer... Mais non c'était vrai, c'était la réalité... Si ce spécialiste pouvait... Cette seconde l'élan d'un même espoir les unit tous les quatre, renforçant une amitié déjà secrètement grandissante qu'aucune rivalité n'avait su réellement entraver... Même si peut-être ils n'en avaient alors que plus ou moins vaguement conscience...

"Merci"...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 28   Mar 15 Jan 2019 - 17:30

CHAPITRE 28

Dernier acte. Dernières répliques. C'était terminé. Trajet habituel, virages maîtrisés, vitesse contrôlée... Germe d'espoir... aucune certitude cependant... mais... peut-être... Oui il fallait croire en l'avenir il fallait tout tenter toujours... La porte. Frapper. Silence. Il recommença. Toujours rien. Il entrouvrit doucement le battant peut-être dormait-elle ?... Le lit fait, son fauteuil... Non... La lettre sur la table... mais il n'y avait de temps ni pour la lire ni même de la prendre... "Suzanne !"... Mais où... Le courant d'air froid, glacial... Cela venait de... Les marches dégringolaient, les paliers se succédaient... Le souffle court la peur de... arriver à temps... Marches, paliers, marches, marches... Vite, vite... La terrasse enfin... Suzanne !... à quelques mètres seulement de... "Non !" "Terry !" "Suzanne ! Non !"... "Non Terry laisse moi... laisse moi je veux... je veux..." La retenir, la maîtriser. Maintenant les larmes l'enserraient des frissons la secouaient elle tremblait elle ne savait plus... "Terry !" elle se jeta vers lui, s'effondrant, cherchant sa sécurité, son affection, l'amour, la compréhension... La fin de son angoisse la fin de... elle ne savait plus... Il se libéra doucement, l'aidant à se retrouver debout il soutenait ce poids si frêle mais... Lui non plus n'en pouvait plus Oh si ça pouvait être vrai ! Il fallait que ça le soit, il fallait que ce spécialiste...

Il était là il était là et il... Ivresse, derniers tremblements, larmes encore, l'une après l'autre... Terry... Il l'assit sur son fauteuil, l'installant... doucement... contrôle...

"Terry... Terry ! Pardonne moi je... je voulais... je ne voulais pas..." je t'aime je t'aime Terry je... Il savait que c'était ce qu'elle allait... Larmes... elle n'y arrivait plus... "Terry !"... Suzanne... si désespérée qu'elle avait voulu qu'elle en était arrivée à... à nouveau la compassion combattait ce poids qui... mais ce fardeau si lourd... pourrait-il... je ne peux pas je ne peux pas... "Suzanne écoute moi." "Il y a un spécialiste. Je vais t'y emmener. Tout ira bien tu verras..."... Il raconta ce qui s'était passé, comment tout à l'heure ils étaient venus et lui avaient parlé de... Pouvoir remarcher, jouer à nouveau... Etait-ce possible ? Etait-ce... Mais même ainsi si Terry... sa vie de toute façon... Mais... Non elle voulait remarcher elle voulait jouer, vivre... Si je pouvais... Elle ne regrettait rien. Jamais elle... Terry... Mais si... si...

Suzanne... Là sur ce fauteuil... si... et tout cela à cause de... à cause de moi !... Je suis responsable !... Responsable... Responsable... Terry n'en pouvait plus... Suzanne il faut que tu remarches que tu revives que ce spécialiste... Oui il fallait un miracle. Ils le voulaient tout deux cet espoir cette ultime possibilité ils voulaient y croire... Ils y croiraient.

Demain il emmènerait Suzanne chez ce spécialiste. Il aurait l'autorisation de sortie.


Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 29   Mar 15 Jan 2019 - 17:39

CHAPITRE 29

Les kilomètres s'étaient succédé... Ils étaient partis au plus tôt, formalités réglées à l'ouverture... C'était loin et il fallait prévoir. Espoir et appréhension... Nervosité... Et si cela n'aboutissait pas et s'il ne pouvait pas... Contrôle apparent, ne pas...

Allait-elle pouvoir... allait-elle... elle ne savait plus, elle n'osait encore espérer vraiment que... Mais Terry s'était voulu si rassurant, si sûr que l'on pouvait... Terry... je voudrais... je voudrais marcher guérir je voudrais être Juliette... mais je... je... Non elle le savait bien il ne l'aimait pas il ne l'aimerait jamais comme... comme... Oh Terry...

Il avait fallu chercher, suivre les repères indiqués par Anthony, Stair et Archi... croisée des chemins, arbre centenaire ou orée d'un bois... Mais là... Ça y était. Le bâtiment blanc. Ils y étaient.

La jeune infirmière les accueillait, souriante, prévenante, amicale, avançant un fauteuil où Terry l'installait... Mais... Non ce n'est pas ce n'est pas... Ca ne pouvait pas être... "Damien ?" "Suzanne !" C'était bien elle, la revoir là comme ça tout d'un coup cela faisait si longtemps... Mais... C'était si proche pourtant... Il lui souriait, incrédule encore, émerveillé une joie si grande... et c'était si inattendu... Suzanne, plus gracieuse plus douce plus idéale encore que dans son souvenir... Les propriétés voisines, leurs promenades leurs jeux... rêves confidences compréhension affection... leurs secrets partagés... Les petits chagrins les bonheurs aussi qu'elle lui confiait... elle se réfugiait toujours auprès de lui... Son angoisse quelquefois... non encore consciente peut-être mais... ses peurs de la vie du futur d'elle-même de tout... Ses émotions d'enfant... ses joies aussi... ses découvertes... Tout... Ce jour où elle était partie... où elle avait dû suivre sa mère à New York... "Damien !" "Non !" déchirement... partagé... Que pouvaient-ils faire ? Ils étaient si jeunes, des enfants... pour longtemps... Impuissance, pouvoir de la vie...

Sa mère avait réussi à trouver du travail là-bas. Elle voulait inscrire Suzanne dans une bonne école, lui faire donner des cours elle serait une grande actrice... elle aurait les plus grands rôles... elle ferait d'elle...

Elle oublia les interdits, elle oublia tout, elle voulut aller à lui, le rejoindre... elle voulut se lever manquant de tomber... mais il la soutenait déjà... l'aidant doucement à regagner le fauteuil... Son enfance... ces rêves, ces peurs, ces espoirs... toutes ces joies... Quelque part elle avait oublié... elle avait oublié combien... Damien... Il était toujours là... il l'aidait toujours, il la réconfortait... lui seul pouvait... leurs rires, leurs larmes... Tout ce qu'ils avaient... Damien... Elle avait tant pleuré quand... C'était si loin... des enfants... des enfants mais... les souvenirs jaillissaient, se bousculaient, la prenaient... l'émotion aussi... Elle pleurait maintenant... Comment ils étaient toujours ensemble si bien... insouciants quelquefois, confiants ou bien... Quoiqu'il arrive il... Il avait déjà tant de maturité enfant encore il savait déjà que... Ce jour où il avait découvert qu'il voulait soigner il voulait guérir... Ils avaient trouvé un jeune faon blessé... Un passé des années et des années enfoui... Comme oublié... Mais qui avait tant compté... Elle avait cru que jamais... au creux de sa mémoire... Et maintenant... maintenant...

Présentations. "Suzanne" "Viens". Damien l'entraînait refermait la porte du cabinet. Retrouvailles. C'était tellement... Jamais...

Il avait pu réaliser son rêve être spécialiste il avait commencé très jeune... Il s'était installé ici à la campagne... Il aimait la forêt... Elle lui rappelait celle de son enfance... elle était la paix, la nature, la joie d'être... l'essence de l'être... Et puis il avait maintenant toute la confiance des hameaux et demeures alentours... Alors s'il n'était pas encore reconnu en ville... Il aimait cette nature qui l'entourait... Toutes ces joies qu'il connaissait quand...A chaque fois qu'une victoire, qu'un nouveau pas franchi... A chaque réconfort soutien que...

Si heureuse de le revoir... si... si malheureuse elle voulait marcher elle voulait... elle voulait... Détresse extériorisée, confiée, épanchée... Peurs reconnues, avouées, exorcisées... Consultation. Début d'espoir. Il la guérirait... Elle guérirait elle y arriverait... Il y arriverait...

Ils y arriveraient. Il suffisait juste de... juste du traitement approprié (il était le spécialiste) et puis d'y croire. De se donner à fond pour. Et maintenant elle y croyait ils commençaient tous à...

Suzanne si tu pouvais...

" Suzanne n'aies pas peur tu remarcheras bientôt, comme avant tu verras"...

Installation dans la petite chambre blanche... Il reviendrait... "Ne vous en faites pas. Tout ira bien"... Retour vers New York... Si...
Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 30   Mar 15 Jan 2019 - 17:40

CHAPITRE 30

Ces pensées qui le poursuivaient depuis... Il savait que... que bientôt il devrait... Il ne pourrait plus... La guerre... Elle existait pourtant !... Là-bas en Europe pendant qu'eux ici... Non je ne peux pas... C'était pas possible il ne pouvait les laisser plus longtemps... Il faut que j'y aille... Défendre la liberté le droit de vivre... Si l'on ne fait rien l'Amérique aussi bientôt... la vie tous ceux qu'il aimait... Patty... Comprends moi... je ne peux pas Il faut que j'y aille...

Quelque temps encore et sa décision se concrétisa tout à fait. C'était sans retour. Aucun autre choix. Il le fallait. Décision. Lettre. *"J'espère que tu ne m'en voudras pas... (...)"* ... Départ... Patty... Archi Anthony Candy Annie Albert Terry... vous aussi Grand Mère... Patty... Que la guerre que la vie les épargne que bientôt... *"J'espère te revoir un jour"* j'espère tous...

Elle tenait la lettre... D'abord elle n'avait pas voulu... Mais... Alistair Alistair Non ! pourquoi... pourquoi... ! *"S'il tenait tant à moi pourquoi est-il parti sans rien dire ?"* *"Il ne faut pas que tu sois si triste. Alistair espérait certainement que tu le comprendrais mieux que quiconque"*...

Souvenirs que chacun revivait, désolation partagée... Hier encore...

Revenir en haut Aller en bas
Annie Brighton
Petit Schtroumpf
avatar


MessageSujet: chapitre 31   Mar 15 Jan 2019 - 17:41

CHAPITRE 31

Droit devant soi... Plus vite... Toujours plus vite... Virage sec... Toujours tout droit... Vitesse... Constante Accélérée... La forêt le décor défile défile défile... Griserie vers l'oubli... Exutoire enivrant... Atteindre à la libération...

Le parc sous la tonnelle "Damien je l'aime je l'aime et... Oh Damien je ne sais plus... Je voudrais... je..." Nouvel essai de se lever, chute prévenue...

Suzanne... Se calmer... un tour... même bref mais... L'infini la liberté la puissance éphémère d'un bref échappatoire... Il pourrait revenir tout à l'heure quand...

Suzanne... Il fallait y croire il fallait "je l'aime je l'aime et..."... Je ne peux pas...

Une jeune fille au bord du chemin boucles blondes dans le vent... Gaie... Elle faisait un bouquet... Terry ralentit quelques instants... comme pour laisser au passé le temps de... quelques secondes seulement... Candy... Brève vision brève assimilation bref souvenir. La jeune fille poursuivait sa route et son bouquet... la voiture reprit sa lancée... vertige à la rencontre d'heures d'oubli... exaltation de l'inconnu... Tout défilait tout passait l'horizon le passé les images... La journée le sentier les flocons qui maintenant commençaient à le recouvrir... Droit devant... sans peur sans attaches sans rien... Vitesse Vertige Ailleurs... L'arbre soudain en travers de sa route... Brusque arrêt. Inconscience.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: candy et anthony   

Revenir en haut Aller en bas
 
candy et anthony
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma collection sur le manga CANDY CANDY
» Au pays de Candy
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» 19 Bennett (Anthony Buckeridge) en BV des années 70
» Anthony Buckeridge (1912-2004) : la série Bennett en bibliothèque verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Tendres Dessins-Animés ::  ______ LA PENSION DES MIMOSAS :: Les couples célèbres :: Les couples décus-
Sauter vers: